Le parfait exemple de la vision internationale du cabinet

Stikeman Elliott est très fier d’être mondialement reconnu comme un chef de file du droit canadien établi depuis longtemps à New York. Nous avons effectivement été le premier cabinet d’avocats canadien à fonder un bureau dans la ville en 1983.

Les avocats du bureau de New York procurent un ensemble complet de services juridiques canadiens aux clients américains et internationaux qui investissent ou font des affaires au Canada. Cette présence sur le terrain à New York nous permet de cultiver des relations étroites avec des clients dont le siège social est situé aux États-Unis, tandis que notre pratique très active nous offre une vaste expérience à l’appui de nos conseils sur des opérations et des placements transfrontaliers, et des questions de réglementation. Nous sommes fiers d’être le cabinet auquel les clients font appel pour les affaires qui leur importent le plus.

Une expérience approfondie des fusions et acquisitions transfrontalières

Stikeman Elliott agit fréquemment à titre de conseiller juridique canadien auprès de sociétés américaines et internationales, ainsi que d’entreprises de capital d’investissement et de fonds d’investissement. Grâce à la portée de cette expérience, nous nous retrouvons souvent au premier rang des tableaux comparatifs des cabinets canadiens pour les opérations de fusions et acquisitions aux États-Unis et dans le monde. Les avocats de notre bureau de New York représentent régulièrement tant des acheteurs que des vendeurs de sociétés et d’actifs canadiens.

Une pratique active en financement d’entreprises transfrontalier

Des émetteurs, des courtiers, des conseillers, des banques et des fonds d’investissement américains, canadiens et internationaux se tournent constamment vers Stikeman Elliott pour obtenir des conseils relativement à des placements transfrontaliers. Ils peuvent tirer parti de notre vaste expérience des aspects canadiens des placements publics et privés de titres, des fonds d’investissement, des fonds de capital-investissement, des fonds de couverture et autres instruments de placement non traditionnel transfrontaliers.

Les aspects réglementaires de nos activités au Canada

Stikeman Elliott a établi une pratique dynamique et solide de conseil aux institutions financières étrangères – notamment des banques, des courtiers, des conseillers, des fonds et des intermédiaires sur le marché – pour des questions de conformité à la réglementation canadienne et de litiges connexes.

Un accès à tous les services de nos collègues canadiens

Les avocats de notre bureau de New York transmettent leur savoir-faire sans réserve. Nous faisons appel aux compétences et à l’intelligence de nos collègues dans tout le cabinet pour fournir des conseils novateurs en droit canadien et des recommandations sur mesure claires dont nos clients ont besoin, dans les domaines suivants :

  • Réglementation de la concurrence et antitrust
  • Investissements étrangers
  • Fiscalité
  • Emploi et travail
  • Litige et règlement de différends
  • Immobilier
  • Régimes de retraite et avantages sociaux
  • Propriété intellectuelle
  • Commerce international

Fiers Canadiens et New-Yorkais activement engagés

Stikeman Elliott croit fermement que la passion individuelle entraîne le succès de toute l’équipe, et que le cabinet existe pour servir ses clients et les communautés où il évolue.

L’engagement communautaire est profondément ancré dans la culture du cabinet, et nous soutenons activement diverses initiatives communautaires et caritatives. Nos avocats jouent un rôle de direction dans un bon nombre d’organisations connues, dont la Course Terry Fox au profit de la recherche sur le cancer (fondée en 1994 par notre associé directeur, Ken Ottenbreit), la Canadian Association of New York, Ice Hockey in Harlem (un programme éducatif pour les jeunes de la communauté de Harlem), et Achilles International (un organisme international au service des personnes handicapées).

Les membres du bureau sont aussi actifs au sein de la communauté juridique de New York, notamment dans l’American Bar Association (ABA), la New York State Bar Association (NYSBA), la City Bar Association et l’American Foreign Law Association.