Harold (Sonny) P. Gordon, c.r.

10 juin 2020

Chers membres de la communauté Stikeman Elliott,

Nous avons été attristés d’apprendre que notre ancien associé Harold (Sonny) P. Gordon, c.r. est décédé le 6 juin 2020 à 83 ans.

Je dois reconnaitre d'abord que tout hommage à Sonny ne saisira pas l’ampleur de sa personnalité et de ses contributions à notre cabinet et à ses membres. Sonny a fréquenté l'école secondaire Baron Byng à Montréal, après quoi il a obtenu un baccalauréat ès arts (Université Concordia), un baccalauréat en commerce et un baccalauréat en droit civil (Université McGill). Il a également fréquenté la Wharton Graduate School of Finance de l'Université de Pennsylvanie.

Sonny s'est joint à Stikeman Elliott en 1967 après avoir travaillé à Ottawa pour le ministre Maurice Sauvé. Le cabinet en était à sa 15e année, Montréal accueillait Expo 67 et le Canada célébrait son centenaire. Il faisait partie d'une nouvelle génération d'avocats qui jouerait un rôle central dans ce qui est venu distinguer le cabinet, en particulier sa pratique du droit des affaires. Il a été le deuxième associé directeur de notre bureau de Londres de 1971 à 1974 et a joué un rôle déterminant dans l'ouverture de notre bureau de New York au début des années 1980. Il a été un pionnier dans le développement de ce qui deviendrait notre pratique transfrontalière américaine, ce qui alors était novateur et tourné vers l'avenir. Il devint un expert sur la nouvelle Loi sur l'examen des investissements étrangers de 1974, traçant ainsi la voie de ce qui est devenu notre pratique d'Investissement Canada. Au cours de ses 28 années avec nous, il a mis à profit son sens des affaires et son abondante énergie non seulement dans sa pratique du droit, mais aussi en aidant à guider le cabinet au fur et à mesure que nous grandissions et définissions notre place dans le paysage juridique et commercial canadien et mondial. Il était implacable au sujet du service à la clientèle, se poussant ainsi que les autres à offrir le meilleur d'eux-mêmes. Au fil du temps, il a amené bon nombre de nos associés à établir des relations avec des clients qui demeurent au sein du cabinet même aujourd'hui.

Il a eu un impact professionnel et personnel durable sur de nombreux membres actuels ou anciens du cabinet qui le considéraient comme un mentor. Il réunissait comme très peu d'autres la pratique du droit, la joie de vivre, et les vraies relations personnelles, ce qui se traduisait par des amitiés durables avec ses collègues et ses clients. Dire qu'il était grégaire est un euphémisme. Tout comme son bureau débordait de papiers et de dossiers, tout moment passé avec Sonny était rempli de conversation, d'anecdotes et de conseils. Je me souviens d'une occasion où il a régalé John Leopold et moi avec d'innombrables histoires alors qu'il nous conduisait à l'assemblée des actionnaires d’un client à Sherbrooke, jetant un coup d'œil occasionnel sur la route devant, la vitesse de la voiture changeant au rythme de la conversation. Le trajet était toujours tout aussi important que la destination pour Sonny, et à chaque fois une occasion renouvelée de nouer des relations avec les gens.

Il a quitté le cabinet en 1995 pour poursuivre sa carrière dans le monde des affaires y compris avec des responsabilités aux conseils d’administration de sociétés cotées aux États-Unis ou au Canada. Son intérêt pour le cabinet a cependant continué et il est resté en contact avec de nombreux membres actuels ou anciens du cabinet. L'un d'eux était notre ancien associé Daniel Colson, qu'il avait recruté, et qui par la suite l'a remplacé à Londres en tant que directeur associé en 1974. Jusqu’à la fin, Daniel est demeuré un fidèle associé et ami de Sonny et de sa femme Hanka alors qu'il les a accompagnés pendant ses derniers mois.

L'héritage de Sonny a touché de nombreux membres de notre cabinet, du monde juridique et des affaires, et de la communauté en général. Il va beaucoup nous manquer. Nous offrons nos plus sincères condoléances à Hanka et à leur famille.

Des contributions à sa mémoire peuvent être faites au « Fonds commémoratif Sonny Gordon » a/s de la Fondation de l'Université McGill (+1 514 398-5000 | mcgill.ca/give) ou à la Maison Dunham que Danny a fondée et que Hanka et Sonny ont appuyé (+1 450 263-3434 | dunhamhouse.ca) (voir Avis Paperman Harold P Gordon QC cr).

Sincèrement vôtre,

Marc Barbeau signature

Marc Barbeau

Président du conseil