Katherine Kay et Stéphanie Lapierre classées parmi les 25 meilleures avocates plaidantes en 2018 par Benchmark Canada

23 juillet 2018

Katherine Kay et Stéphanie Lapierre ont une fois de plus été classée au palmarès des 25 meilleures avocats plaidantes de 2018 de Benchmark Canada. Leur passion, leur efficacité et leur créativité dans les litiges leur ont permis de se tailler une place en tant que chefs de file dans leur domaine.

Katherine KayKatherine L. Kay est la première personne vers qui les clients se tournent pour les litiges commerciaux complexes et les litiges à l'échelle du pays qui touchent bien souvent à la fois au droit civil et au droit criminel. Reconnue à l'échelle internationale comme chef de file des avocates plaidantes en concurrence au Canada, sa pratique touche également aux actions collectives, à la responsabilité du fait des produits, à la gestion de crise et aux différends internationaux.

« Les forces de Katherine sont sa passion, sa créativé et sa capacité à établir des objectifs stratégiques. Son approche aux litiges est axée sur l'obtention des meilleurs résultats pour ses clients entreprises, combinée à un style de plaidoirie intelligent, enthousiaste et hautement efficace », de dire Jay Kellerman, associé directeur du bureau de Toronto.

Stephanie LapierreLa pratique de Stéphanie Lapierre est principalement axée sur le droit des sociétés et les litiges en valeurs mobilières. Elle représente régulièrement des émetteurs assujettis dans le cadre d'opérations approuvées par le tribunal, d’opérations contestées et d'enquêtes internes ouvertes en réponse à des allégations de la part de dénonciateurs ou exigées par l'AMF et d'autres organismes d'autoréglementation.

« Stéphanie est une habile avocate plaidante, tenue en haute estime par ses collègues du cabinet et par nos clients. Son expertise et ses connaissances ont joué un rôle important dans la résolution de litiges entre sociétés ouvertes et en matière de gouvernance d’entreprises des cols blancs qui ont eu des répercussions sur les entreprises canadiennes de même qu’auprès de la communauté juridique », d’affirmer André Roy, associé directeur du bureau de Montréal.

Le palmarès des 25 avocates plaidantes reconnaît les plaideuses qui excellent constamment dans leur profession et qui sont recommandées par les communautés juridiques et commerciales canadiennes pour leur expertise dans leur domaine.

Le groupe Litige et règlement des différends de Stikeman Elliott procure une expertise technique inégalée et consacre une attention inébranlable aux intérêts de nos clients. Quel que soit le dossier, nous l’approchons avec une compréhension claire de leurs objectifs commerciaux ultimes, ce qui nous permet de concevoir et de poursuivre sans relâche une stratégie de litige qui atteint ces objectifs, que ce soit au moyen d’un dénouement réussi devant les tribunaux ou d’un règlement favorable.