Stikeman Elliott accueille sept nouveaux associés

8 janvier 2018

Le 1er janvier dernier, Kathleen Chevalier, Ramandeep Grewal et J.R. Laffin du bureau de Toronto, Maxime Jacquin, Éric Lévesque et Aniko Pelland, du bureau de Montréal et Kris Noonan du bureau de Calgary ont été invités à se joindre à la société. Ces sept nouveaux associés sont appréciés de leurs pairs et leurs clients pour leur solide leadership, leur esprit de collaboration et leur capacité à offrir des solutions concrètes adaptées aux réalités des enjeux d'affaires.

Kathleen Chevalier est membre du groupe Emploi et travail. Elle conseille les clients sur tous les aspects de la relation d'emploi dans les environnements de travail syndiqués et non syndiqués et sur des litiges pouvant survenir dans le cadre d'une relation d'emploi, comme des poursuites pour congédiement injustifié, des cas d'arbitrage de griefs et des dossiers déposés devant le tribunal des droits de la personne de l'Ontario. Elle a aidé de nombreux employeurs à se conformer à la Loi de 2005 sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario, et contribue régulièrement au blogue de Stikeman Elliott sur le droit de l'emploi et du travail.

Ramandeep Grewal exerce le droit principalement dans les secteurs du financement d'entreprises et des fusions et acquisitions, et a acquis de l'expertise sur une vaste gamme de dossiers dont les émissions de titres à l'échelle canadienne et internationale, les questions touchant la gouvernance d'entreprise et la conformité à la réglementation sur les valeurs mobilières ainsi que les nouveautés du marché des capitaux. Me Grewal a été reconnue à l'échelle internationale comme un chef de file dans son domaine et reçu le prix Women Worth Watching 2016 décerné par la publication Profiles in Diversity Journal qui vise à reconnaître les femmes dynamiques, membres de professions libérales qui mettent leurs talents à profit pour apporter des changements positifs dans leur lieu de travail et leur collectivité.

J.R. Laffin exerce le droit dans les domaines des fusions et acquisitions et des valeurs mobilières et participe à divers types d'opérations hautement médiatisées de fusion et d'acquisition de sociétés ouvertes, tant négociées que non sollicitées. Les clients considèrent ses conseils stratégiques et pratiques comme un véritable atout.

La pratique de Maxime Jacquin est principalement axée sur le droit bancaire avec un accent particulier sur les infrastructures et le financement d'acquisitions et de projets énergétiques. Il représente régulièrement tant les prêteurs que les emprunteurs dans des opérations de financement canadiennes et transfrontalières complexes. Me Jacquin a également acquis une expertise dans les fusions et acquisitions, les partenariats public-privé et les émissions de titres de créance.

La pratique d'Éric Lévesque comprend la prestation de conseils fiscaux et juridiques sur les fusions et acquisitions canadiennes et internationales, les financements et restructurations d’entreprises transfrontalières, la mise sur pied de fonds d’investissement et l’imposition des instruments financiers. MLévesque a acquis une vaste expertise dans les dossiers de fiscalité transfrontalière et donne fréquemment des conférences sur ce sujet en constante évolution. Sa créativité, sa capacité à vulgariser les règles fiscales et son approche axée sur les solutions sont des valeurs très appréciées de ses clients et collègues.

Aniko Pelland exerce le droit dans les domaines du financement d'entreprises, des fusions et acquisitions et les questions de conformité sur les valeurs mobilières. Il a conseillé des clients canadiens et étrangers dans le cadre d'acquisitions, de regroupement d'entreprises, de réorganisations, de négociations commerciales générales et d'émissions de titres de participation et de créance de sociétés ouvertes et fermées, de même que dans des questions de gouvernance. Il a représenté une vaste gamme de clients, notamment des sociétés ouvertes et fermées, des fonds de capital-investissement, des investisseurs institutionnels et des preneurs fermes.

La pratique de Kris Noonan est axée sur le droit de l'emploi et du travail, le droit relatif au respect de la vie privée et les droits de la personne. Me Noonan représente un groupe diversifié d'employeurs tant dans des environnements syndiqués que non-syndiqués dans le cadre d'un vaste éventail de questions touchant les ressources humaines et le droit de l'emploi. Il a également acquis de l'expérience dans la prestation de conseils aux clients sur des questions de droit de l'emploi et du travail dans le contexte d'opérations commerciales.

Nous leur souhaitons le plus grand succès dans ce nouveau chapitre de leur carrière!

 

Pour demeurer au fait des nouveautés juridiques, abonnez-vous à partir de la page Notre savoir.