Mandats récents
  • Un groupe d'investisseurs mené par J.C. Flowers & Co. LLC et ses sociétés affiliées, et Värde Partners, relativement au financement de l’acquisition de CitiFinancière Canada, inc. par voie de titrisations d’actifs, notamment deux titrisations de prêts à la consommation et de prêts hypothécaires consentis par la société visée par l’acquisition.
  • La Compagnie de la Baie d’Hudson, dans la modification de sa facilité de crédit renouvelable garantie par des actifs, laquelle augmente sa capacité totale de 350 millions de dollars, pour l’établir à 2,25 milliards de dollars américains. Cette facilité de crédit globale reposant sur l’actif de 2,25 milliards de dollars américains est structurée de façon à offrir des tranches distinctes pour le Canada, les États-Unis et l’Allemagne. Grâce à la modification de la facilité, une tranche néerlandaise de 100 millions de dollars est désormais destinée au financement du fonds de roulement et des besoins d’exploitation généraux de HBC Netherlands B.V., aux Pays-Bas.
  • Air Canada, dans son placement privé de certificats de fiducie bonifiés portant sur du matériel, un premier financement de ce genre au Canada, pour financer l'acquisition de cinq nouveaux Boeing 777-300ER. Ce projet a été nommé Opération de financement de projet nord-américaine de l’année par Euromoney.
  • GFL Environmental Inc., dans le cadre de son entente de restructuration du capital de GFL Environmental Holdings Inc. avec des investisseurs menés par BC Partners, dont le Régime de retraite des enseignantes et enseignants de l’Ontario, pour une valeur totale implicite d’environ 5,1 milliards de dollars canadiens.
  • Cobalt 27 Capital Corp., dans le cadre de son acquisition d’un flux sur les parts de production de cobalt et de nickel de 55,0 % et 27,5 % de Highlands Pacific Limited, laquelle provient de la mine de nickel-cobalt de Ramu, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en échange d’un dépôt initial de 113 millions de dollars américains et de paiements fixes continus de 4 dollars américains par livre de cobalt et de 1 dollar américain par livre de nickel.
  • Un consortium bancaire, dans le cadre de l’amendement et de la prolongation de la convention de crédit de Uni-Select Inc., laquelle comprenait précédemment une facilité de crédit renouvelable de 525 millions de dollars américains d’une durée de quatre ans, ainsi qu’un prêt à terme de 100 millions de dollars américains remboursable par versements semestriels. La nouvelle convention regroupe ces deux facilités pour établir une seule facilité de crédit renouvelable de 625 millions de dollars américains, d’une durée de cinq ans, reportant ainsi sa date d’échéance d’une année.
  • Citi et Crédit Suisse, en tant qu’acheteurs initiaux, dans l’émission de 320 millions de dollars américains de billets non garantis de premier.
  • Centerra Gold Inc., relativement à sa facilité de crédit renouvelable garantie de premier rang de 500 millions de dollars américains, consentie pour une durée de quatre ans par un syndicat de huit institutions financières dirigé par la Banque de Nouvelle-Écosse et la Banque Nationale du Canada.
  • Transcontinental Inc., à titre de conseillers juridiques canadiens, dans les aspects relatifs au financement de son acquisition de Coveris Americas en vue de sa transformation, pour la somme de 1,7 milliard de dollars canadiens.
  • EDF EN Canada Inc., filiale du groupe EDF Energies Nouvelles, dans le financement du projet de parc éolien de 350 MW Rivière-du-Moulin et la vente d'une participation de 42,5 % à un consortium formé par le Régime de rentes du Mouvement Desjardins, Desjardins Sécurité financière, compagnie d'assurance vie, Certas, Compagnie d'assurances auto et habitation, Industrielle Alliance Assurances et services financiers inc. et la Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers.
  • Yellow Pages Digital & Media Solutions Limited, dans son émission de billets garantis de premier rang à 10 %, échéant en 2022, de l’ordre de 315 millions de dollars canadiens, et dans le remboursement par Yellow Pages de tous ses billets garantis de premier rang à 9,25 % en circulation, échéant en 2018.
  • Une institution financière canadienne d’envergure et les prêteurs principaux, relativement à l’augmentation de facilités de crédit de premier rang existantes octroyées à une compagnie du secteur des services de la santé, portant ainsi le montant des engagements totaux de premier rang à 828 millions de dollars canadiens.
  • Dollarama Inc., relativement à sa facilité de crédit de premier rang consortiale avec la Banque Royale du Canada, à titre d’agent administratif.
  • Le Groupe Birks Inc., relativement à sa facilité de crédit renouvelable garantie par des actifs de 110 millions de dollars américains consentie par la Bank of America, N.A., et à sa facilité de crédit à terme de 33 millions de dollars américains consentie par Crystal Financial, LLC.
  • La Banque Royale du Canada, dans son émission de 500 millions de dollars canadiens d'actions privilégiées (traitées en tant qu'instruments de fonds propres d’urgence en cas de non-viabilité), la première émission à répondre aux exigences de Bâle III au Canada (conseillers des preneurs fermes).
  • InnVest Hotels LP, dans (i) le financement de l’acquisition de quatre grands hôtels de luxe en Ontario et en Colombie-Britannique; (ii) le financement d’un portefeuille de prêts hypothécaires de 350 millions de dollars canadiens garantis par 57 hôtels situés partout au Canada; (iii) une facilité de crédit renouvelable de 130 millions de dollars canadiens garantie par un portefeuille d’hôtels; (iv) de nombreux refinancements de prêts hypothécaires d’hôtels.
  • Sea to Sky Highway Investment Limited Partnership, en ce qui a trait au refinancement du projet d’amélioration de l’autoroute Sea-to-Sky, un projet de partenariat public-privé géré par Axium Infrastructure Inc., par voie de placement privé au Canada, aux États-Unis et dans certains autres territoires de compétence à l’échelle internationale.
  • Deutsche Bank et les autres membres du syndicat de prêteurs, à titre de conseillers juridiques canadiens, dans le financement de l'acquisition du Cirque du Soleil par TPG VII DCS Holdings et Fosun Capital Group.
  • La Banque de Nouvelle-Écosse et un syndicat de prêteurs, relativement à des facilités de crédit renouvelables consenties au fonds de placement Fonds de prêts à taux variable Manuvie.
  • Exportation et développement Canada (EDC), dans son consentement d'un « prêt masala » de 50 millions de dollars américains libellé en roupies, à Infrastructure Leasing & Financial Services (IL&FS).