Une première au pays : le salaire minimum en Alberta passera à 15 $ l’heure le 1er octobre 2018

19 septembre 2018

À compter du 1er octobre 2018, le salaire minimum en Alberta passera de 13,65 $ à 15 $ l’heure, une première au pays.

Cette décision politique permet au gouvernement néo-démocrate au pouvoir d’honorer sa promesse faite au cours de la campagne électorale de 2015 d’offrir un salaire vital aux travailleurs à faible revenu. En 2015, le gouvernement néo-démocrate a mis en œuvre un règlement augmentant graduellement chaque année le salaire minimum pour le faire passer de 10,20 $ l’heure à 15 $ l’heure. Ces changements font partie d’une série de réformes pour les travailleurs mises en oeuvre par le parti néo-démocrate depuis son élection en mai 2015; ils comprennent notamment la mise à jour du Employment Standards Code et du Labour Relations Code, ainsi que de la Workers’ Compensation Act et de la Occupational Health and Safety Act.

Des groupes d’entreprises et d’employeurs, comme le groupe sectoriel Restaurants Canada, ont critiqué cette escalade des salaires, affirmant qu’elle a mené les entreprises à augmenter leurs prix et à abolir des dizaines de milliers d’emplois. Le rapport sur le marché de l’emploi de la ville de Calgary pour le mois d’août 2018 (en anglais seulement) indique que les secteurs offrant des salaires plus élevés ont enregistré des gains, mais que le secteur des services de la région économique de Calgary (qui comprend les municipalités avoisinantes) a perdu 21 100 emplois entre le mois d’août 2017 et le mois d’août 2018. Parmi ces emplois, 11 500 proviennent du secteur de l’hébergement et de la restauration. Cette période suit de près la dernière augmentation du salaire minimum, qui a eu lieu le 1er octobre 2017.

À 14 $ l’heure, l’Ontario est la province affichant le salaire minimum le plus élevé au pays après l’Alberta. Ce taux devait être augmenté et porté à 15 $ l’heure le 1er janvier 2019, mais le gouvernement conservateur nouvellement élu de Doug Ford a rejeté ce projet et a plutôt lancé l’idée d’accorder un crédit d’impôt sur le revenu aux personnes au salaire minimum gagnant moins de 28 000 $ par année. Bien que ce crédit d’impôt aurait moins d’effet sur le salaire net des personnes gagnant le salaire minimum qu’une augmentation de 1 $ l’heure, cette solution pourrait toutefois être plus avantageuse pour les employés, puisque les employeurs seraient ainsi moins enclins à réduire leurs coûts en diminuant le nombre d’heures de travail des employés ou en réduisant leurs effectifs.

Il se peut fort bien que l’United Conservative Party, qui est le parti de l’opposition officielle à l’Assemblée législative de l’Alberta, suive attentivement les résultats du crédit d’impôt sur le revenu de l’Ontario et qu’il examine la possibilité d’instaurer une politique réduisant le salaire minimum en échange d’un crédit d’impôt pour les personnes gagnant le salaire minimum. La prochaine élection provinciale devrait se tenir entre le 1er mars et le 31 mai 2019.

MISE EN GARDE : Cette publication a pour but de donner des renseignements généraux sur des questions et des nouveautés d’ordre juridique à la date indiquée. Les renseignements en cause ne sont pas des avis juridiques et ne doivent pas être traités ni invoqués comme tels. Veuillez lire notre mise en garde dans son intégralité au www.stikeman.com/avis-juridique.

Restez au fait grâce à Notre savoir