L’industrie pétrolière et gazière au Canada : un examen complet de l'état actuel de l’industrie

11 décembre 2019

Oil and Gas Activity in Canada (en anglais seulement), le guide complet de Stikeman Elliott sur l'industrie pétrolière et gazière au Canada, est maintenant disponible. Les investisseurs et autres personnes intéressées au marché canadien de l'énergie auront intérêt à obtenir un exemplaire de cette publication, qui a été entièrement revue par notre équipe de spécialistes du pétrole et du gaz à Calgary.

Les thèmes abordés comprennent :

  • la production pétrolière et gazière au Canada;
  • les grandes tendances dans l’industrie;
  • la production projetée;
  • la commercialisation de la production;
  • les facteurs à considérer relativement aux peuples autochtones.

Veuillez cliquer ici pour lire la publication complète (en anglais seulement).

État de l’industrie canadienne : synopsis

La sécurité de l’approvisionnement est redevenue un enjeu important sur le marché pétrolier et gazier, particulièrement à la lumière des attaques récentes contre des installations pétrolières du Moyen-Orient. Dans ce contexte, le Canada est considéré comme une source majeure et fiable de pétrole et de gaz, dont les risques géopolitiques sont considérablement moins élevés qu’ailleurs. En outre, le Canada se classe parmi les pays les plus avancés en matière de responsabilité environnementale et sociale (notamment la gouvernance d’entreprise, la transparence et la rigueur et l’innovation environnementales), alors qu’il se classe parmi les pays dont les niveaux de corruption sont les plus faibles.

Cependant, les défis que l’industrie canadienne de l’énergie a dû relever au cours des dernières années n’ont pas été négligeables. Ces défis ont notamment été la chute des prix du pétrole de 2014, les écarts de prix constants des marchandises, les délais continus d’accès au marché, les taxes sur le carbone et les solutions de rechange proposées (y compris le système TIER visant les grands émetteurs industriels de l’Alberta) et la promulgation de nouveaux régimes de réglementation (par ex., le projet de loi C-69, qui a modifié la façon dont les grands projets d’infrastructure sont examinés et approuvés au Canada).

Malgré ces défis, en 2018, l’industrie pétrolière et gazière a compté pour plus de 11,1 % du PIB du Canada et les sociétés pétrolières et gazières ont représenté collectivement quelque 16 % de la valeur de la Bourse de Toronto. Le potentiel de l’industrie est incontestablement toujours aussi grand : le Canada continue d’abriter les troisièmes plus importantes réserves de pétrole brut au monde (171 milliards de barils au total, dont 166,3 milliards sont dans les sables bitumineux de l’Alberta) et est actuellement le quatrième plus gros producteur de pétrole et le cinquième plus gros producteur de gaz naturel au monde.

Nous aimerions remercier les avocats suivants pour leur importante contribution à cette publication:
Éditeur en chef : Glenn Cameron
Auteurs : Jonathan Drance, Fred Erickson, Edith Gillespie, Rachel Hutton, Susan Hutton, Jason Kroft, Vincent Light, Gordon Masson, Kourtney Pratt et Luke Sinclair

MISE EN GARDE : Cette publication a pour but de donner des renseignements généraux sur des questions et des nouveautés d’ordre juridique à la date indiquée. Les renseignements en cause ne sont pas des avis juridiques et ne doivent pas être traités ni invoqués comme tels. Veuillez lire notre mise en garde dans son intégralité au www.stikeman.com/avis-juridique.

Restez au fait grâce à Notre savoir