Québec annonce une cible de réduction des gaz à effet de serre de 20 % sous les niveaux de 1990 d'ici 2020

27 décembre 2009
Le 23 novembre 2009, la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec a annoncé la cible québécoise de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), soit une réduction de 20 % sous les niveaux de 1990 d'ici 2020. La ministre a précisé que « [l]a cible de réduction sera modulée selon les secteurs d'activités économiques, et ce, en fonction de leur potentiel de réduction, de la compétitivité internationale, des technologies disponibles et des mesures de transition requises ».

Afin d'atteindre la cible de réduction annoncée, la ministre suggère que le Québec fasse des investissements importants dans le transport collectif et établisse des moyens pour favoriser le recours accru au transport intermodal des marchandises. Cette initiative s'ajoute à l'adoption déjà annoncée d'une norme d'émission de GES pour les véhicules légers, comparable à la norme californienne, et à des investissements visant à encourager l'utilisation et le développement de l'expertise du Québec dans le domaine des véhicules électriques. De plus, le gouvernement québécois a déclaré que l'atteinte de la cible de réduction est indissociable de l'implantation, en 2012, d'un système de plafonnement et d'échanges de droits d'émission de GES. À cette fin, le Québec prévoit participer, avec ses partenaires de la Western Climate Initiative, à l'établissement d'un tel système, le plus important en Amérique du Nord.

MISE EN GARDE : Cette publication a pour but de donner des renseignements généraux sur des questions et des nouveautés d’ordre juridique à la date indiquée. Les renseignements en cause ne sont pas des avis juridiques et ne doivent pas être traités ni invoqués comme tels. Veuillez lire notre mise en garde dans son intégralité au www.stikeman.com/avis-juridique.

Restez au fait grâce à Notre savoir